[INTERVIEW EXCLUSIF] Fondation Assistance Animaux

Près d’un foyer français sur 2 détient un animal domestique. C’est une écrasante majorité de poissons (55%), de chats (20%), de chiens (12%), d’oiseaux (9%) et de petits mammifères (5%) que compte le « parc » animalier en France.
Nous rappelons que détenir un poisson en bocal et un oiseau en cage sont sources de torture et non d’affection, sauf si l’animal développe le syndrôme de stockholm.

L’année 2018 ayant connu un triste record d’abandons, il nous a paru nécessaire de traiter du sujet.
Et quoi de mieux que le « Noel des bêtes abandonnées » pour se renseigner ?

Le 1 & 2 décembre 2018 se tenait le « Noel des bêtes abandonnées » au Palais des Expositions de Nice Acropolis, organisé par la Fondation Assistance aux Animaux. L’occasion pour 300 animaux de trouver un foyer avant le grand froid hivernal, et pour nous d’en savoir plus sur l’abandon d’animaux domestiques en France et comment y remédier.


80% des animaux abandonnés le sont l’été.
C’est à se demander si les raisons d’allergies, de petits espaces ou encore de déménagements en sont vraiment. Sur 100 000 animaux abandonnés en France en 2018, 60 000 l’ont été entre juin et août, ce qui représente 80% des abandons. Outre le cruel manque de responsabilité de nos co-citoyens, que deviennent ces animaux laissés à leur triste sort ? Que fait notre pays pour lutter contre cette incivilité et que pouvons-nous faire à notre échelle?  

Nous poussons les portes de cet événement bien orquestré où près de 3000 personnes vont affluer durant 2 jours consécutifs pour donner une seconde chance à ces laissés pour compte.
Près de 300 chiens et chats, issus des refuges du sud de la Fondation (Carros – Bellegarde – Toulon – Brignoles), sont présentés dans des cages garnies de pailles, dans une immense salle.
Jeunes et vieux, grands et petits, abandonnés, maltraités ou laissés pour compte, certains attendent une famille depuis bien trop longtemps.
Des soigneurs et animaliers de la Fondation se relayent pour chouchouter et sortir les animaux exposés.
Plusieurs stands sont disposés tout autour: un stand « Fondation » pour découvrir les actions et combats menés, et une boutique pour la soutenir. Un stand « vétérinaire » pour mieux connaitre son petit protégé. Egalement un stand « brocante » expose des articles vintage pour animaux.

Nous nous entretenons avec Michèle et Guillaume, responsables bénévoles, dévoués à la Fondation et ses initiatives.
Issue de 3 associations et reconnues d’utilité publique en 1989, la Fondation héberge en permanence plus de 2000 animaux et compte une vingtaine d’établissements en France,« parmi lesquels des dispensaires, des refuges et des maisons de retraite pour animaux qui passent leur fin de vie au calme dans des refuges fermés au public, puisqu’on ne pratique pas l’euthanasie de convenance » nous dit Guillaume.

Le Noel des bêtes abandonnées, un pari fou !
Chaque année, l’événement prend forme en région parisienne dans la Halle de la Villette. La semaine dernière a connu un record d’adoptions sans précédent puisque 380 animaux furent adoptés sur 500 animaux présentés.
Face a un tel succès, la Fondation a souhaité réitérer l’expérience dans le sud. Un défi relevé par une trentaine de bénévoles pour 3 mois de travail et d’organisation.

Michèle est ce qu’on pourrait appeler une « responsable d’affection ».
Bénévole depuis 17 ans au Refuge de Carros, elle fait partie d’une équipe qui vient tant que faire se peu offrir du réconfort aux animaux avec un panel d’activités parmi lesquelles câlins, jeux, brossage et promenades. L’équipe n’hésite pas à prendre ces animaux en voiture et à les amener nager dans les cours d’eau avoisinants.
« Il est nécessaire que les animaux restent sociables, aussi bien avec les êtres humains que d’autres chiens, et je pense que ça leur apporte beaucoup » nous confie Michèle.

Une organisation bien rodée
Nous poursuivons notre chemin pour discuter avec Patricia L, Responsable du refuge de Carros.
« La DSV (services vétérinaires) nous appelle pour pratiquer les retraits d’enquêtes. On peut être amenés à récupérer 300 chiens d’un coup, donc ça nécessite une certaine organisation. Quand on a la place, on prend aussi les animaux en Fourrière et les abandons au Refuge qui n’est pour le coup jamais vide. » confie-t-elle.
En sachant qu’un animal déposé en Fourrière a une durée de vie estimée de 8 jours avant l’euthanasie, on apprécie le travail de Patricia. « C’est une véritable satisfaction de savoir nos loulous en sécurité, et qu’on aura de la place pour les suivants. » 


L’occasion d’un dernier espoir 
Au Noel des bêtes abandonnées, on se retrouve aussi face à des familles qui souhaitent placer leurs animaux, et pour eux c’est l’occasion du dernier espoir.
Madame nous tend une affiche. C’est la photo d’un chat, celui de sa belle-mère décédée, qu’elle souhaite faire adopter avant qu’il n’aille au Refuge. « Ce gentil chat a perdu sa maîtresse qui vivait en villa, il était très gâté et gentil comme tout. Comme nous ne pouvons le garder, je souhaiterai qu’il soit adopté sans passer par le Refuge. 
On a peur qu’il reste en cage pendant trop longtemps. Certains restent en cage pendant plus d’un an donc ça nous fait un peu peur. »

Effectivement, toute l’organisation et l’affection portés par les bénévoles ne peuvent remplacer la chaleur du foyer.



Vers une nouvelle proposition de loi ?

Pour responsabiliser les citoyens, une proposition de loi de 57 députés devrait être étudiée en Décembre afin de durcir la peine encourue par les propriétaires peu scrupuleux: 4 ans de prison et 60 000€ d’amende. Un abattement fiscal serait également apporté aux personnes qui adoptent.


Pour conclure,  
92 animaux auront été adoptés le premier jour. Nous espérons que le 2ème aura été aussi prometteur !
Les animaux qui n’ont pas eu la chance de trouver preneurs auront bénéficié d’une couverture médiatique, et trouveront certainement preneurs dans les semaines à venir.
Les animaux de la Fondation sont a découvrir sur le site www.fondationassistanceauxanimaux.org. 
Informations : 01 39 49 18 18 contact@fondationassistanceauxanimaux.org

L’application Adoptez-moi recense aussi 8000 animaux supplémentaires et propres à l’adoption.
Merci à Michèle, Guillaume et Patricia pour leur accueil chaleureux, mais bravo pour leur dévouement, les soins appropriés, l’affection et l’attention apportés aux animaux au quotidien.
Nous saluons les efforts de la Fondation et leur initiative inspirante d’un Noel des bêtes abandonnées.
N’achetez pas, ADOPTEZ  😉

Cet article a été rédigé par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *