Les dessous de la cosmétique bio et naturelle

Dans notre article Plus beaux oui mais à quel prix ?, nous avions constaté l’absence de réglementation dans l’industrie cosmétique et les effets nocifs que ces produits peuvent avoir sur notre santé. Il serait alors judicieux de se tourner vers une cosmétique plus respectueuse de notre corps et de l’environnement. Mais quelle est la différence entre un cosmétique naturel et biologique ? Les produits bio sont-ils réellement efficaces et respectent-ils mieux l’environnement ? 

Nous vous avons donné la parole pour en savoir davantage, mais force est de constater que tout ce qui touche à notre peau n’est pas clair pour tout le monde…


Ce que la nature a fait de meilleur… #Greenwashing

De nombreuses marques abusent des termes tels que « nature », « natural » pour gagner la confiance de leurs consommateurs. Selon la Répression des fraudes, c’est même un motif classique de non-respect de la réglementation. En effet, un produit dit « naturel » doit contenir au moins 95% d’ingrédients non-issus de la pétrochimie.

Mais ce n’est pas un gage de qualité. De nombreux poisons se trouvent dans la nature, et les plantes grandissent aux pesticides ! Il n’y a donc aucune raison de préférer un cosmétique naturel à un autre issu de la pétrochimie.

 

Mais les produits bio ne sont pas rose bonbon non plus. 
D’abord parce que l’agriculture biologique utilise des pesticides. Ensuite parce qu’elle autorise la présence d’ingrédients irritants, décapants ou allergisants tels que le sodium lauryl sulfate, l’alcool ou encore les huiles essentielles qui n’ont rien d’anodin.

Selon Robert Anton, professeur honoraire de pharmacognosie à l’université de Strasbourg, ces dernières « traversent la barrière cutanée et se retrouvent dans notre sang 10 minutes à peine après application. Elles ont des effets puissants, positifs et/ou négatifs selon les cas, et on ne connaît pas toutes les interactions qu’il pourrait y avoir entre elles. Ce que l’on sait en revanche, c’est qu’elles sont fréquemment allergisantes : sur les 26 molécules allergènes que les fabricants doivent obligatoirement étiqueter, 16 se trouvent dans les huiles essentielles. »

En outre, sont-ils aussi efficaces ?
UFC Que Choisir a testé plusieurs produits bio de diverses catégories et comparé leur efficacité par rapport à d’autres issus de la pétrochimie et le résultat leur a paru décevant …

D’abord parce qu’on connait rarement le pourcentage de substances actives d’une plante présente dans un produit, ce qui n’est pas le cas des ingrédients chimiques qui eux, sont systématiquement notés. Leur efficacité est donc difficile à estimer.
Et d’autre part, parce que la qualité du produit dépend beaucoup du talent du formulateur.
Découvrir une plante magique au principe actif miracle ne fait pas tout. Il faut savoir stabiliser cet ingrédient dans la crème et le faire concorder avec les autres éléments, sinon, c’est loupé.

Respectueux de l’environnement 🌍 VRAI
Du processus de fabrication, aux ingrédients des produits jusqu’aux emballages recyclables et à la gestion des déchets, tout est repensé.
Dans son référentiel, le label Ecocert garantie par exemple des produits cosmétiques éco-conçus et biodégradables avant même d’aborder la question la santé du consommateur. 

Les meilleures certifications ☑

Afin de faire les bons choix, on peut s’en tenir aux certifications qui attestent de l’engagement des produits cosmétiques, ou utiliser des applications qui scannent directement les produits telles que Yuka ou Quelcosmetic.

Pour conclure, la cosmétique touche toutes les peaux et peut être vraiment toxique. Les marques brouillent notre compréhension en abusant d’une communication green pour redorer leur image, mais on ne peut se fier qu’aux labels, aux scans de cosmétiques et à nous, petits bloggeurs chevronnés 😊. Malheureusement, biologique ne veut pas dire éthique ! Dans un prochain article, nous aborderons la cosmétique vegane, seule à se soucier de la condition animale.

________

Nous remercions chaleureusement l’association de consommateurs UFC QUE CHOISIR qui nous a donné l’accès à de précieuses informations et permis de compléter nos recherches.
Afin de nous aider à prendre soin de notre peau et de notre santé, l’association a aussi lancé son application mobile qui permet de scanner les cosmétiques afin de déterminer leur toxicité. https://www.quechoisir.org/application-mobile-quelcosmetic-n52804/

Vous souhaitez participer à nos épisodes ? Contactez bonjour@super-responsable.org
Cet article a été rédigé par

 

COSMEBIO
Alerte environnement – cosmétiques biologiques toxiques
L’infodurable 3 applications pour scanner les cosmétiques
Soil Association
Nature & progrès

 

Un commentaire Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *